logo
samedi, 04 janvier 2020 15:41

L'Âge d'Or des Régates de Vannes 1886-1914

En 1886, la Société des Régates de Vannes est reconstituée après les dissensions qui avaient affectées ses membres en 1881. Crée en 1854, l'association nautique avait subit la faillite de son premier président en 1858 avant d'être refondée en 1865.

Amateurs de yachting: wiki-sene vous recommande la lecture de ces deux ouvrages.

Yachting LIVRES

Dès 1886, la nouvelle association renoue avec les Régates de Boëdic, (lire l'amer de Saint-Antoine), qui ont lieu le lundi de Pentecôte 14 juin 1886, comme "régates d'essai" avant les belles Régates de Vannes dont la nouvelle édition se déroule au large de l'Île d'Arz, le 1er août 1886. La saison est conlue par les régates de l'Îles aux Moines le 26 septembre 1886.


1886 07 regates Fetes nautiques

Cette même année verra le 12 juillet une fête nautique composée d'une course d'honneur et de plusieurs courses à Conleau. Les Forbans du Bono et les Sinagots de Séné conservent leur courses particulières.

1886 08 11aout Palmarès

Cette année-là, les courses adoptent les nouvelles normes pour la taille des bateaux exprimée en tonneaux. "Après beaucoup de discussions les spécialistes ont réussi à définir des formules de jauges permettant de faire courir des bateaux différents avec des chances équitables en fonction des règles définies à l'avance"  Etablies pour la première fois en 1884, elles seront modifiées en 1889 et en 1892,. Ces normes de jauges s'imposent sur tout le territoire français qui regroupe les bateaux en séries exprimées en tonnage".[extrait de Yachting dans le Morbihan]. 

1887 08 Ste Regate terrain port

En 1887, la Société des Régates fait l'acquisition d'un terrain rue du Commerce sur le port de Vannes sur lequel sera construit un hangar en 1887. Les régates ont lieu le lundi 30 mai à Boëdic, le 31 juillet 1887 à Vannes et le 28 août à l'ïle aux Moines. Nouveauté, les régates de Vannes qui se disputent au large de l'Île d'Arz comporte cette année un "Prix de la Coupe".

1888 06 Regates Vannes Programme

En 1888, les courses nautiques à Boëdic ont lieu le lundi de Pentecôte 21 mai. Les régates de l'Îles aux Moines le 9 août et les Régates de Vannes se déroulent le 24 juin 1888 avec une course réservés aux sinagos.

1888 06 Regates Vannes Vapeur

Sene Regates Pavois

Comme la plus part des années un bateau à vapeur amène les spectateurs depuis le port de Vannes jusqu'aux point de vue remarquables que sont la butte de Bellevue, l'île de Boëdic ou les pointes de Roguédas et Penboch.

1888 06 juin Port Navalo prix de la coupe

La société des Régates de Vannes prend l'initiative de disputer le Prix de la Coupe le lendemain, lundi 25 juin 1888 au large de Port-Navalo. Cette épreuve peut être considérée comme les premices des Grandes Régates Internationales de Port-Navalo qui prendront ce nom dès 1889.

1888 07 Conleau regates

Le dimanche 22 juillet 1888 l'île de Conleau accueille également ses régates.

1889 03 Pavot nécrologie 2

Au cours de l'année 1889, plusieurs évènements affectent la Société des Régates de Vannes : son Président, Jean Baptiste PAVOT décède; un des membres, LE GALL de KERINOU, crée une polémique dans le journal le Petit Breton en date du 3 septembre et le bureau vote son exclusion. Les régates de Conleau ont lieu le 12 mai, celles de Boëdic le 10 juin, celles de lÎle aux Moines le 1 septembre.

1889 08 Mole Port Navalo

Le 26 août 1889, au Conseil Général du Morbihan, a lieu l'adjudication pour les travaux de réalisation d'un môle à Port-Navalo. Cet équipement qui sera réalisé courant 1890 et plusieurs fois remanié (1893-1896-1972), va permettre à la Société des Régates de Vannes d'organiser des courses en baie de Quiberon. Le môle va faciliter l'accostage des vapeurs qui apportent les spectateurs de Vannes et des ports du Golfe. La commune d'Arzon n'est pas encore une ville touristique.

1889 08 Regate Vannes Tempetes

Cette annnée 1889, mauvais ou heureux concours des choses, l'éditions des Régates de Vannes, est contrariée par une mauvaise météo le 11 aout qui entraine son report et sans doute son annulation. Les organisateurs, préoccupés par les préparatifs des premières Grandes Régates de Port-Navalo qui se tiennent le 25 août 1889.

1889 08 regates port navalo

Une fois le môle de Port-Navalo réalisé, leur importance va aller croissant, elles deviendront "internationales" et supplanteront les traditionnelles régates de Vannes qui se déroulaient sur la plan d'eau au large de l'Île d'Arz.

En 1890, les régates de Conleau sont fixées au 15 mai et celles de Boëdic au 26 mai. Les Grandes Régates de Mer à Port-Navalo ont lieu le 22 juin. Devant les difficultés de trouver un terrain bien situé pour y dresser la tribune; la comité préfère organiser une 2° régate à Conleau le 1er juin. 

Il en est de même en 1891, il n'y a pas à proprement parlé de régates de Vannes qui se jouaient au large de l'île d'Arz. Celles de Conleau  se déroulent le 7 mai, celles de Boëdic ont lieu le 21 juin avec un course des sinagos, et celles de Port-Navalo le 10 mai. 

1891 10 STE Regates sBureau

Cet artcile de l'Avenir du Morbihan, donne la composition du bureau de la Société des Régates de Vannes qui compte alors 38 membres sociétaires et 73 adhérents : 

Alfred VINCENT, [1840 - 6/4/1903], négociant, Président;

Albert Georges Ernest AMIET, [3/3/1854-3/8/1913], Vice-Président. Ancien officier de marine, Trésorier des Invalides de la Marine à Vannes le 31 mai 1884, Chevalier de la légion d'Honneur le 11 juillet 1892.

LE NORMAND Julien dit Jules

Julien Marie, dit Jules NORMAND, [6/12/1841-21/11/1901 Auray], Vice-Président. Originaire de Redon, entrepreneur en travaux publics à Vannes, propriétaire du bateau Amphitrite. Il meurt lors d'un accident de train en gare d'Auray

Lucien LAROCHE [28/03/1855 Savenay-3/03/1912 Vannes],

Lucien Laroche

Secrétaire. Est un luthier, professeur de musique et organiste français ainsi qu'une personnalité culturelle vannetaise. Originaire de Paimbœuf, il s'installe à Vannes dans les années 1880 où il ouvre une boutique de distribution et de réparation d'instruments de musique : Aux Bardes & Sonneurs de Bretagne; Personnalité locale incontournable, il cumule les engagements : président de la Société des Régates de Vannes, président de la station vannetaise des Hospitaliers-Sauveteurs Bretons, membre fondateur du syndicat d'initiative, membre fondateur de la Compagnie Vannetaise de Navigation, membre fondateur des Amis de Vannes et premier président. Passionné par la musique, il est directeur de la société lyrique l'Athénée musical et de l'ensemble Philharmonique. Il fonde le conservatoire de Vannes en 1908.

Auguste Adolphe Marie VERGE [25/9/1843-2/12/1902] Trésorier. Banquier à Vannes, Conseiller municipal de Vannes et membre du Tribunal de Commerce

Antoine Louis Marie DEREMY [Redon 24/08/1837 - 18/12/1897 Vannes]. conducteur aux Ponts & Chaussées. A son initiative et avec quelques autres il érigea la statue de Saint-Antoine. Son fils Eugène Marie Antoine DEREMY [48/1869 Vannes ] régatier.

HERY, Capitaine d'Artillerie

Claude Marie Henri PRULHIERE [14/7/1824 Vertou - 23/1/1892 Vannes] , Président de la Société de Gymastique de Vannes, Conseiller municipal de Vannes, agent-voyer en chef du département du Morbihan, lieutenant des sapeurs-pompiers de Vannes

JOLY, ingénieur des Ponts & Chaussées,

Henri Victor PEIGNE [10/11/1855-30/4/1929 Vannes], au 28° Régiment d'Artillerie de Vannes

Maurice SEVENO, MERY, SALMON, SOSSON, à identifier.

Normand Emmanuel

Emmanuel NORMAND, frère de Julien, [30/8/1851-St-Nicolas-de-Redon - 16/3/1917-Vannes], distillateur à Vannes, fit construire le côtre Marguerite. De sa femme née JUTEAU, il avait une propriété plantée de vigne au dessus de la Maison Rose batis par Juteau père vers 1860.

Séné Bellevue Regate Sinagot
1891 04 croisières

Cet article de presse à l'avantage de donner les noms des bateaux de notables vannetais: Marguerie de E. Normand, Vénéta de L. Laroche, Gladiateur de M. Le Bras, Aouda de M Menjaud, Margot de Peigné, Charivari de Séveno. Cet autre article donne les rsultats des régates de Port-Navalo et le palmarès permet de se rendre compte de l'origine gographique des particpants.

1891 05 Regate Port Navalo

En 1892, la Société des Régates de Vannes annonce un programme très riche de régates, de fêtes vénitiennes et de croisières sur la Golfe du Morbihan. L'île de Conleau accueille une régate pour les amateurs le 26 avril et les Régates de Conleau le 6 juin; L'espace martime autour de l'île de Boëdic est le lieu de régates le 8 mai les Grandes Régates de Port-Navalo se tiennent le 29 mai. L'année de nautisme est jalonnée de croisières de Vannes à Port Navalo, à Quiberon ou à la Trinité sur mer.

1892 05 15mai Regates at autres

Le nombre de manifestations nautiques à Vannes est également bien pourvu en 1893 comme nous l'indique le programme annoncé dans la presse locale. Croisières, courses pour les amateurs s'échellonnent tout au long de la saison nautique. Les.régates de Conleau ont lieu le 14 mai, les Grandes Régates de Port-Navalo  le 18 juin et les  régates de Boëdic se déroulent le 25 juin.

1893 04 Regates Programme

1893 06 Port Navalo INTER

La SRV qui détientun hangar rue du Commerce, réfléchit à une présence sur Conleau.

1893 11 STE Regates HANGAR

En 1894, les régates de Port-Navalo ont lieu le 24 juin, celles de Conleau restent fidèles au lundi de Pentecôte le 14 mai, les régates des Amateurs en baie de Kerdelan (Ile d'Arz) ont lieu le 3 mai et la dernière édition des Régates de Boëdic près de la statue de Saint-Antoine ont lieu le 29 avril.

1895 05 Conleau regates BOEDIC FIN

En effet, en 1895, la Société des Régates de Vannes rapatrie les régates de Boëdic vers Conleau où seront disputer par deux fois des régates le 27 mai et 15 septembre. Les régates des amateurs ont lieu aussi le 27 mai et les Grandes Régates de Port-Navalo, la veille, le 26 mai.

Les régates de Boëdic ou Conleau sont une occasion pour les passeurs habituels ou improvisés de réaliser de bonnes journées en trnasportant les spectateurs. Cet article de l'Avenir du Morbihan rend compte d'une rixte entre le gendarme Allard et la marin passeur Auffret de Séné.

1894 06 Regates passeur gendarme

En 1896, les régates de Conleau ont lieu le 10 mai suivies des Régates Internationales de Port-Navalo le 28 juin. En 1897, la même organisation des régates est reconduite entre Conleau, Port-Navalo ou l'Île aux Moines.1897 05 regates PROG

En 1898, les réagetes de Conleau se déroulents le 15 mai, puis celles de Port-Navalo le 26 juin et celles de l'ïle aux Moines le 28 août. Une crosière est organisée entre Saint-Nazaire et Port Navalo en jullet. Cet article nous donne le palmarès des régates de Conleau de 1899. Les courses des Sinagots permettent au marins de Séné de s'illustrer sur leurs côtes.

1899 05 Prix Conleau

Séné Bellevue Regates CP

Sur cette carte postale, la butte de Bellevue à Séné. On distingue à droite la cahute des douaniers.. Au plus près de l'eau, les vapeurs qui ont amené les spectateurs sont amarrés à la cale de Barrarch. Vue depuis Moréac en Arradon.

 L'annuaire français de 1899 répertorie la SRV qui compte alors 129 sociétaires.

1899 SRV data

La SRV est forte de membres anciens et de "notables" de passage à Vannes de part leur fonctions militaires, maritimes ou administratives. En 1899, on retrouve à la présidence Alfred VINCENT, épaulé aux postes de vice-présidents par Lucien LAROCHE et Jules NORMAND et au poste de trésorier par Auguste VERGE. Le secrétariat est assuré par Maurice SEVENO.

Les membres commissaires sont : PEIGNE, DEREMY, JOUAN, SALMON,  BOUESSEL ainsi que:

BELLENGER, médecin à Vannes;

Emmanuel NORMAND [30/8/1851-16/3/1917] , frère de Jules LE NORMAND

HERY, Capitaine d'Infanterie,

PRULHIERE, Président de la Société de Gymastique de Vannes

Louis Baptiste Isidore DYEVRE [7/9/1868 Landevennec- 22/4/1928 Poullaouen] qui en deviendra secrétaire.

DYEVRE Louis

DYEVRE, admis à Polytechnique. La famille demeure à Morlaix. Il ne put entrer dans la marine pour un problème de vue. Lors de son mariage le 5/9/1892 à Daoulas, il était lieutenant à l'école d'apllication à Fontainebleau. Après sa formation, il fut affecté à Vannes. Vers 1900 il démissionne de l'armée, reste à Vannes où il s'occupa de yachting, animateur de la Société des Régates de Vannes, il orgnaisait des courses de handicap, le plus lent partant le premier, tout le monde devant arriver groupé. Propriétaire du sloop Maïta.

En juin 1901, le SRV organise pour la première fois des régates réservées à des modèles réduits de bateaux.1901 06 Conleau regate modeles réduit

Archives Vannes Nozais Regate

En 1901, M. Lucien LAROCHE devient président avec pour vice-présidences M Emmanuel NORMAND et de FRANCHEVILLE.

1904 06 Verge Banquier

Au poste de trésorier M. VERGE père puis son fils Maurice également banquiers et au poste de secrétaire M. L. DYEVRE. La liste des commissaires: M. ANDRE, M BOUET-WILLAUMEZ, BRICE de VILLE, de KERSAUZON, PRUHLIERE, SALMON, Maurie SEVENO et Joseph SEVENO, LE CALVE et JOUAN.

1901 12 Regate Bureau

 En 1903, suite à des différents avec le propriétaire de l'île de Conleau qui souhaite privatiser l'accès à l'île, les régates prennent le nom de Régates de Langle.

1903 05 Regate Conleau Langle

1912 SRV bureau

Le bureau élu en 1912 laisse apparaître de nouveaux noms et de nouveaux commissaires:

Alexandre LE PONTOIS [27/2/1882-25/8/1929], ancien Président de la Société Polymathique du Morbihan, qui succèdera à Lucien LAROCHE après son décès en 1912;

1912 03 Deces Laroche

Maurice VERGE, fils du banquier Auguste VERGE,

Alexandre DOUAUD, secrétaire adjoint, beau-frère de  de Jules NORMAND, propriétaire da la tannerie DOUAUD-LE CALVE;

Charles NORMAND, vice président, fils d'Emmanuel NORMAND;

MONTMAYEUR, sans doute Receveur de l'Enregistrement des Domaines

Robert de KERSAUZON, Président de la Société de Courses Hippiques de Vannes

1914 03 Regates Vannes

Les régates programmées pour l'année 1914 auront bien lieu. En mai pour les régates de Conleau; le 4 juin pour les régates des modèles réduits; le 12 juillet pour celles de Port Navalo. La guerre, qui éclate le 3 août 1914, mettra un coup d'arrêt à l'activité de la SRV qui est très tôt affectée par le conflit naissant.

Le 6 septembre 1914, lors de la Bataille de la Marne, le 28° Régiment d'Artillerie soutient les régiments d'infanterie engagées sur les rives de la Somme pour contenir l'avancée des troupes allemandes. Le Capitaine André ROUVILLOIS [Vannes 8/1/1878-6/9/1914] à la tête de la 35° batterie est tué à l'ennemi.

1914 10 SRV membre14 18

Bien sûr la guerre mobilise toute une Nation. Les traditionnelles subventions sportives sont allouées à l'effort de guerre. Les régates sont interrompues.

1915 01 stop regate

Elles reprendront après l'Armistice en 1919.